Fondtop
Logo_saw_baseline

Trouver comment rendre mon entreprise plus responsable


Vous êtes un professionnel ? Vous souhaitez agir dans votre entreprise pour l'Homme et la Nature ? Rejoignez-nous.

En savoir plus

Connexion

E-mail :
Mot de passe :
 SustainAtWork / Forum / show
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6

Forum-environnement_biodiversite

2
Votez
Plus_vert_pcMoins_vert_pc


Geolocalisation_picto

K_photo

Après plus de 10 ans de R&D, le Biomiscanthus(r) est devenu l'un des rares bio plastiques 100 % naturel, issu de matières renouvelables, faisant appel à 3 composants de base: Les fibres de Miscanthus et deux dérivés cellulosiques, l'un sous forme solide, l'autre sous forme liquide servant de plastifiant.

Ce bio plastique ne comporte aucune adjonction d'additif toxique, ne fait pas appel aux cultures vivrières et n'occupe pas les terres arables. Son empreinte écologique est de l'ordre de 10 à 15 ans, il est biodégradable et compostable et ne nécessite aucun surcoût collatéral environnemental ni nécessite une filière spéciale pour son recyclage.

Par ses composants, il répond aux nouvelles normes législatives européennes prévu pour 2012. Par la hausse irrémédiable du pétrole et des matières plastiques, il vient se positionner en compétitivité directe avec certaines matières plastiques.

Matière première innovante et respectueuse de notre environnement, il ne dégage aucune émission de gaz à effet de serre et permet de limiter nos déchets ménagers non recyclés ou non incinérés.

Le Biomiscanthus est surtout destiné aux segments de marchés de style mono usage ou limité dans le temps, le mode de fabrication des tous les produits sont réalisés en injection. Par un programme de R&D, les autres modes de production utilisés dans la plasturgie sont en cours de validation.

Quelques exemples réalisés en Biomiscanthus selon photo ci-annexée.

 



Bénéfices
Impact_environnemental Impact environnemental
  • Préservation des ressources / écosystèmes
  • Utilisation / Promotion des green IT
  • Fournitures / Prestations vertes
Impact_social_societal Impact social et sociétal
  • Respect de l'individu / Des populations
  • Aide au développement / Commerce équitable
Impact_economique Impact économique
  • Productivité
  • Création de nouveaux marchés
  • Avantage compétitif
  • Anticipation / Gestion des risques
  • Satisfaction client
Informations Fichier associé :

Estimation d'impact :
Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Géolocalisation
Quartier St Pierre MARTIGUES

Voir toutes les publications géolocalisés
Ils ont aimé :
286
0

Vous avez aimé cet article ? Plus_vert_pcMoins_vert_pc

Commentaires :

0
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

Renaud Le Chatelier le 11/4/2011

Bonjour, 

Et merci pour cette information.. Quand vous dites qu'il ne rejette pas de CO2, quel est le périmètre de votre étude ?

Je suppose que du CO2 est émis lors de l'extraction / la synthèse des matières premières, du transport, du recyclage, non ?

Merci !

1
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

René Marchal le 11/4/2011

Si vous intégrez les émissions de gaz collatéraux pour la récolte et le transport, je suis d'accord avec vous.

Pour le reste, je persiste et signe

Comme vous avez pu le lire, étant biodégradable et compostable, il ne nécessite aucun recyclage.

Bien cordialement

 

1
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

Renaud Le Chatelier le 11/4/2011

Bonjour, et merci pour ce complément : ma question abordait en effet ces questions d'impacts indirects.. Sur une analyse de cycle de vie, le "must" est d'aller de la matière première au recyclage, avec même parfois le transport du consommateur, etc.. Ce qui est loin d'être toujours le cas, faute d'information disponible !

Quoi qu'il en soit, la démarche a l'air tout-à-fait digne d'intérêt et innovante, bravo !

2
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

René Marchal le 11/4/2011

Merci,

L'avantage de la culture du Miscanthus, il n'occupe pas de terres arables (Faim dans le monde...) et ne nécessite aucun apport d'eau à l'exception des eaux pluviales sauf lors de sa plantation. (Denrée de plus en plus rare). Le Miscanthus permet également de produire des bio carburants de dernière génération, donc sans C02 et produire l'énergie nécessaire pour faire tourner nos filiales. Plus on ne peut pas.

Comme disait Lavoisier, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Bien cordialement 

1
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

fldkmjq lkjfqsd le 2/5/2011

Bonjour,

Vous en faites quels types de plastiques? mou, dur, mince (sac de supermarché, sacs internes des boites de céréales de petits-déjeuners), épais (boites d'emballage de certaines marques de surimi, coques en plastique rigide contenant des quenelles, des feuilletés au fromage...)?

Peut-on emballer le jambon en tranches, l'andouillette?

Si oui pour tous ces exemples, comment faire pour que les fabricants passent du plastique-pétrole au vôtre?

Merci.

1
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

fldkmjq lkjfqsd le 2/5/2011

Bonjour,

Vous le dites "biodégradable et compostable", et avec une "empreinte écologique est de 10 à 15 ans". Cela signifie-t-il qu'il lui faut 10 à 15 ans pour se dégrader? Dans quelles conditions? Dans mon bac à compost, ou s'il est simplement jeté dans un fossé?

Vous dites que le miscanthus n'occupe pas de terres arables; où est-il cultivé?

Merci.

1
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

René Marchal le 2/5/2011

Pour répondre à Carl, notre R&D travaille sur le laminage. Donc dans l'immédiat, pas de sac. Utilisant principalement l'injection actuellement, nous pouvons répondre et réaliser des boites d'emballages et coques en Biomiscanthus.

Concernant votre deuxième question, l'empreinte écologique est le temps nécessaire à la nature pour réaliser notre matière première. L'empreinte écologique pour le pétrole, par exemple, est de plusieurs centaines de millions d'années.

Il faut plus de 1000 ans à un plastique pour se dégrader totalement, il suffit, selon l'épaisseur, de 1 à 2 ans pour que le Biomiscanthus soit totalement dégradé si il est en contact avec des micros organismes que l'on trouve par exemple dans un compost. Dans le cas contraire, faute de recul, dans un environnement normal, il reste stable. Nos premiers échantillons ont déjà 10 ans d'age.

En espérant avoir répondu à vos questions !

CDT

René Marchal

1
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

fldkmjq lkjfqsd le 2/5/2011

Merci pour ces précisions.

Que peut faire un particulier pour aider au développement de votre produit et à son utilisation dans l'industrie, le commerce...?

0
Plus_vert_pcMoins_vert_pc

René Marchal le 2/5/2011

Intégrer le capital de l'une des filiales.

Ticket d'entrée mimi : 25'000 €


Publications associées :
226 pour le mot clé "environnement"
98 pour le mot clé "écologie"
10 pour le mot clé "biomiscanthus"
8 pour le mot clé "bio plastique"
8 pour le mot clé "chimie verte"

Recherche par mots clés :
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6
bio plastique  biodégradable  biomiscanthus  chimie verte  emballage  environnement  fibres végétales  green tech  matière renouvelable  écologie 

Découvrir le site en 90 secondes





Devenir membre



Recevoir seulement la newsletter


Suivez les communautés DD :

Tinkuy sur Viadeo Tinkuy sur ScoopIt Tinkuy sur Youtube Tinkuy sur Dailymotion

 

A propos de SustainAtWork
A quoi ça sert ?
| Comment ça marche ? | Mentions légales | CGU | Contact | Vos remarques et suggestions | Concours 

Qui est Tinkuy ?
Technologie | Services | Communautés | Notre différence 

Sites amis
Tinkuy.fr
| ProDurable | Cdurable | World Forum Lille

Rejoignez les réseaux sociaux du Développement Durable :

La Communauté Responsable : Tinkuy.fr | Ensemble protégeons le vivant : Humanité-biodiversité.fr

Créez votre propre réseau social ?