Fondtop
Logo_saw_baseline

Trouver comment rendre mon entreprise plus responsable


Vous êtes un professionnel ? Vous souhaitez agir dans votre entreprise pour l'Homme et la Nature ? Rejoignez-nous.

En savoir plus

Connexion

E-mail :
Mot de passe :
 SustainAtWork / Forum / show
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6

Forum-environnement_biodiversite

1
Votez
Plus_vert_pcMoins_vert_pc


Archaefructus_1_

ENDEMISME… Source de notre savoir et de nos espérances !... L'endémisme se caractérise la présence naturelle d'une espèce unique ou d’un groupe biologique exclusivement dans une région géographique délimitée reconnue. Le site regroupant l’espèce ou parfois plusieurs taxons (Exemple La Nouvelle Calédonie qui regroupe 18 espèces d’Araucaria !...) peut représenter quelques mètres carrés, un versant de montagne, une berge de ruisseaux ou de cours d’eau, un écosystème « typique », ou plusieurs hectares d’une région (Exemple ; Carnégia Gigantea / Désert de Sonora), ou plus encore à l’échelle d’un pays (L’Australie et les 800 espèces d’Eucalyptus) Une espèce endémique (ou un taxon endémique) l'est obligatoirement par rapport à un territoire nommé : le Lomatia, le Pin Wollemi et le Pin Huon sont endémiques à la Tasmanie, l’Araucaria araucana est un arbre endémique au Chili, le Métaséquoia est endémique à la province du Sichuan, le Séquoia à la Californie, le Pilosocereus à Bahia… L’endémisme est défini comme une situation de population d’êtres vivants représentant une espèce unique à un moment donné !... On défini cette présence naturelle dans un espace géographique « restreint » de quelques centaines de mètres carrés à kilomètres carrés. L’endémisme peut donc évoluer en fonction des facteurs climatiques, humains, et biologiques… La géo localisation des espèces endémiques forme un sous-ensemble des plantes ou des animaux présents naturellement, sans que l'homme en soit la cause, appelées espèces indigènes. Mais de nombreuses espèces indigènes peuvent ne pas être endémiques si elles existent naturellement dans d'autres régions de la planète. L’appartenance d’une plante ou d’une famille de plante à une zone territoriale reste très sensible à toutes modifications climatiques, humaines, parasitaires… Progressivement, « cette adaptation locale spécifique des espèces végétales et animales » a évolué au fil des changements climatiques plus globaux!... Ces mutations lentes sont à l’origine du modelage des espèces d’aujourd’hui !... De l’espèce type et locale d’hier, le monde du vivant nous propose aujourd’hui 320 000 espèces végétales connues !... C’est tout aussi bien le régime alimentaire QUE les pollinisateurs naturels ET les qualités physiques et chimiques du sol qui vont modifier les espèces végétales !... Mais, si nous cherchons bien, dans les profondeurs des abymes, des forêts extrêmes, des hauts plateaux des chaînes des montagnes, au cœur des déserts et prairies sèches… De très nombreuses plantes endémiques, aux cycles de vie extraordinaires restent à découvrir !... N’oublions pas, que les plantes « dites » supérieures dépendent d’une chaine de vie souvent complexe d’êtres vivants dits « infiniment petits » (Bactéries, algues, mousses, lichens, champignons, virus) qui travaillent en association et ou en symbiose pour la communauté du vivant!... Ce n’est donc pas la plante endémique seule qui reste fragile, mais bien son « réseau » tout entier : BIOTOPE!... Le taux d’endémisme d’une région, d’un pays, d’une zone géographique reconnue est l'un des indicateurs et éléments d'appréciation de la biodiversité. Pour conserver cet endémisme, il faut protéger les milieux sensibles ET connaître les besoins et exigences des espèces à protéger… Pour mieux comprendre la plante, il faut diffuser et multiplier le taxon pour le conserver durablement de « façon naturelle ! »... Et c’est là QUE COMMENCE la conservation vivante des COLLECTIONS VEGETALES MONDIALES soit in situ, soit dans des milieux professionnels reconnu!... Chaque acteur (Parcs internationaux, Parcs nationaux, Collectionneurs privés et publics ? Professionnels des filières végétales, Organismes de recherche) doit agir à son niveau et selon ses moyens sur la conservation active du monde végétal local et international!... Citoyen du monde : A VOS JARDINS !...



Bénéfices
Impact_social_societal Impact social et sociétal
  • Sensibilisation / Éducation
  • Aide au développement / Commerce équitable
Informations URL : lien

Estimation d'impact : Sauver et conserver la biodiversité c'est s'assurer de conserver un maximum de chances face aux enjeux de demain!...
Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Il a aimé :
426

Vous avez aimé cet article ? Plus_vert_pcMoins_vert_pc


Publications associées :
95 pour le mot clé "écologie"
89 pour le mot clé "énergie"
82 pour le mot clé "biodiversité"
42 pour le mot clé "eau"
30 pour le mot clé "consommation"

Recherche par mots clés :
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6
biodiversité  bois  consommation  eau  habitat  histoire  jardin  plantes  écologie  énergie 

Découvrir le site en 90 secondes





Devenir membre



Recevoir seulement la newsletter


Suivez les communautés DD :

Tinkuy sur Viadeo Tinkuy sur ScoopIt Tinkuy sur Youtube Tinkuy sur Dailymotion

 

A propos de SustainAtWork
A quoi ça sert ?
| Comment ça marche ? | Mentions légales | CGU | Contact | Vos remarques et suggestions | Concours 

Qui est Tinkuy ?
Technologie | Services | Communautés | Notre différence 

Sites amis
Tinkuy.fr
| ProDurable | Cdurable | World Forum Lille

Rejoignez les réseaux sociaux du Développement Durable :

La Communauté Responsable : Tinkuy.fr | Ensemble protégeons le vivant : Humanité-biodiversité.fr

Créez votre propre réseau social ?