Fondtop
Logo_saw_baseline

Trouver comment rendre mon entreprise plus responsable


Vous êtes un professionnel ? Vous souhaitez agir dans votre entreprise pour l'Homme et la Nature ? Rejoignez-nous.

En savoir plus

Connexion

E-mail :
Mot de passe :
 SustainAtWork / Forum / show
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6

Forum-rh_relations_sociales

12
Votez
Plus_bleu_pcMoins_bleu_pc


Bienveillance-travail

 

La «bienveillance» est une valeur à la mode dans les entreprises. Mais très souvent, il s'agit d'un double discours qui ne réflète pas la réalité vécue au quotidien. La marque employeur fait alors figure de conte pour enfants.

 

«La modeste et douce bienveillance est une vertu qui donne plus d'amis que la richesse et plus de crédit que le pouvoir.» Cette citation infiniment positive et porteuse d'espoir pour l'humanité de la Comtesse de Ségur a probablement déjà été détournée par des entreprises pour alimenter leur «marque employeur» et souligner leur exemplarité en matière de bienveillance. Car la bienveillance est une valeur qui a le vent en poupe en matière de management. C'est un leitmotiv du «bonheur au travail» contemporain, hérité du monde du travail anglo-saxon. «Chez X entreprise, nous pratiquons le management bienveillant. Nous estimons que c'est essentiel pour que nos collaborateurs s'épanouissent», avance un recruteur à un candidat désiré d'intégrer ladite entreprise.

 

 

Réelle bienveillance ? Ou bien profonde hypocrisie, un écran de fumée uniquement destiné à glorifier la marque employeur ? Un article publié sur le site The Conversation et intitulé «Le management bienveillant: c'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins» penche plutôt pour la seconde option. La valeur «bienveillance» ne serait qu'un double-discours destiné à faire oublier le désengagement des salariés et les exigences très voire parfois trop élevées en matière de performance et de compétition. L'engagement des salariés au travail ne cesse de s'éroder depuis 2009, rapportait effectivement une étude annuelle Malakoff Médéric publiée en avril.

 

 

Le sujet passionne les chercheurs des écoles et institutions les plus prestigieuses. Teresa Amabile, professeure à Harvard Business School, et Steven Kramer ont publié «The Progress Principle», un ouvrage qui donne notamment des pistes pour lutter contre le désengagement. «Notons cependant que la mise en place d'un management bienveillant n'est pas désintéressée: il s'agit bien, in fine, de «maximiser la performance des collaborateurs», précise Michel Albouy, professeur de finance à la Grenoble École de Management (GEM). Exemple récent: Microsoft, qui veut faire travailler ses salariés dans des cabanes perchées dans les arbres. Les GAFAM ne savent plus quoi inventer comme espaces de travail innovants !

 

Décalage abyssal entre discours en externe et pratique en interne

 

À ce jeu du double-discours, les GAFA(M) sont des champions. Avoir de splendides bureaux, avec des salles de jeux, la gratuité des boissons, de la nourriture, et tout cela sous le contrôle d'un «chief happiness officer» ne garantit pas la bienveillance et la justice humaine. À plusieurs reprises, le géant Amazon a été accusé de faire vivre un véritable enfer à ses collaborateurs. Exemple criant: les employés considérés comme de bons élèves sont surnommés les «Amabots». Traduction: les robots d'Amazon. Des anciennes employées ont également raconté leur licenciement après avoir subi un cancer du sein. Vous avez dit bienveillance? Autre paradoxe de ces mêmes GAFA: se targuer de ses valeurs humanistes et d'une «responsabilité sociale» exemplaire... tout en cherchant à tout prix à échapper à l'impôt grâce aux failles de la fiscalité internationale.

 

 

C'est un réel malentendu: la marque employeur et les messages véhiculés par les entreprises ne correspondent pas toujours à la réalité vécue au quotidien par leurs salariés. Certains évoquent même un «décalage absolu». Ce sont les résultats d'une étude menée par Weber Shandwick en partenariat avec KCR Research, qui a sondé près de 2000 salariés dans 19 pays du monde. À Singapour ou à Hong Kong, le malentendu est encore plus significatif: dans ces deux pays 3% et 6% des salariés estiment que la communication de leur entreprise vers le monde extérieur reflète la réalité !

 

Autrement dit, les «nouveaux» collaborateurs choisissent une entreprise pour une culture, des messages ou une singularité qu'ils ne retrouvent pas forcément une fois embauchés. Une raison suffisante pour que les entreprises s'interrogent sur le fond et la réalité de leur marque employeur. La vérité sort toujours de la bouche des salariés. Et, nous l'avons vu, elle n'est pas toujours bienveillante.

 



Bénéfices
Impact_social_societal Impact social et sociétal
  • Conditions de travail
  • Respect de l'individu / Des populations
  • Sensibilisation / Éducation
Informations URL : lien

Estimation d'impact :
Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Ils ont aimé :
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

Vous avez aimé cet article ? Plus_bleu_pcMoins_bleu_pc

Commentaires :

0
Plus_bleu_pcMoins_bleu_pc

Bernard Lagrège le 3/5/2018

Merci pour cet article, ça m'a donné nevie de relire la Comptesse de Ségur !

-----------

Bernard Lagrège

https://cartouchepaschere.com


Publications associées :
3 pour le mot clé "valeur"
2 pour le mot clé "bienveillance"
1 pour le mot clé "désengagement"
1 pour le mot clé "marque employeur"

Recherche par mots clés :
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6
bienveillance  désengagement  marque employeur  valeur 

Découvrir le site en 90 secondes





Devenir membre



Recevoir seulement la newsletter


Suivez les communautés DD :

Tinkuy sur Viadeo Tinkuy sur ScoopIt Tinkuy sur Youtube Tinkuy sur Dailymotion

 

A propos de SustainAtWork
A quoi ça sert ?
| Comment ça marche ? | Mentions légales | CGU | Contact | Vos remarques et suggestions | Concours 

Qui est Tinkuy ?
Technologie | Services | Communautés | Notre différence 

Sites amis
Tinkuy.fr
| ProDurable | Cdurable | World Forum Lille

Rejoignez les réseaux sociaux du Développement Durable :

La Communauté Responsable : Tinkuy.fr | Ensemble protégeons le vivant : Humanité-biodiversité.fr

Créez votre propre réseau social ?