Fondtop
Logo_saw_baseline

Trouver comment rendre mon entreprise plus responsable


Vous êtes un professionnel ? Vous souhaitez agir dans votre entreprise pour l'Homme et la Nature ? Rejoignez-nous.

En savoir plus

Connexion

E-mail :
Mot de passe :
 SustainAtWork / Forum / show
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6

Forum-gouvernance_politique_ethique

5
Votez
Plus_violet_pcMoins_violet_pc


Aaafxcuicnhe-c30002

Qu’est-il en train d’arriver à la coopérative Sélectour ? C’est la question qui se murmure bien au-delà des coulisses après un Congrès annuel surréaliste, au cours duquel le « cher » président a cru bon d’inviter Nicolas Sarkozy. Mais cette cerise sur le gâteau passera presque inaperçue lorsque les sociétaires de la coopérative réaliseront ce qui est en train de se passer dans leur dos…

Sélectour, avec un S comme Sarkozy

On imaginait que le métier de Tour Operateurs mettait à l’abri de la politique. Après tout, le tourisme et les voyages, ça n’a pas de couleur politique, et toutes les classes de la société aspirent à prendre des vacances de temps en temps. Et voilà que sur notre îlot professionnel de quiétude et sérénité, havre supposé à l’abri des polémiques et des bourrasques médiatiques, la politique a débarqué façon GIs en 44. En la personne de Nicolas Sarkozy, invité de Laurent Abitbol au congrès Sélectour, la politique, dans ce qu’elle a de plus contestable, est entrée dans nos vies par la grande porte. Même les magazines spécialisés en tourisme ne s’y sont pas trompés : « Selectour, 2 présidents bling-bling pour un riche Réseau... » titre ainsi TourMag dans un édito* récent.

Certes, Nicolas Sarkozy est aujourd’hui chez Accor, ce qui permet d’entrevoir un vague lien avec les agences de voyages. Mais si c’est bien cette étiquette qui intéresse Laurent Abitbol, pourquoi n’a-t-il pas invité le président d’Accor ? Ce dernier aurait certainement pu se montrer nettement plus intéressant pour la profession qu’un ex-président en reconversion, tout en coûtant beaucoup moins cher. Si la question du paiement de la facture reste d’ailleurs obscure, il est par contre évident pour tous que Laurent Abitbol se fait son petit travail de réseau au frais de la coopérative. Le président étale ses contacts et ses relations à la face de la coopérative pour tenter de consolider d’une position fragilisée.

Sélectour avec un S comme Sellette

Laurent Abitbol est sur la sellette depuis qu’il lui a été demandé sèchement de revoir la copie de son projet « New Coop », dont les contours commençaient à éloigner Sélectour de son statut de coopérative. L’intéressé est plutôt persévérant et il s’est présenté au dernier Congrès Sélectour avec plusieurs propositions en main, reprenant pour l’essentiel des choses déjà dites ou proposées auparavant. Mais Laurent Abitbol a retravaillé soigneusement son argumentaire cette fois : en échange de la confiance de ses associés-sociétaires, il promet du cash et du gros. Sélectour n’est bien sûr pas plus une œuvre de charité qu’une société philanthropique, mais elle est quand même une coopérative, adhérant en fait et en droit aux principes et valeurs de l’Economie sociale et solidaire. Parmi ces derniers, on trouve notamment la gouvernance démocratique, et la lucrativité limitée, deux principes qui semblent de plus en plus gêner aux entournures Laurent Abitbol.

Le fauteuil de président lui convient bien mais il veut manifestement le pouvoir et la rémunération qui vont avec. Il est vrai que Laurent Abitbol n’est payé « que » 8000 euros par mois par Sélectour, et qu’il semble se considérer dans l’impossibilité de tenir son rang de président avec une indemnité aussi dérisoire. Pourtant Sélectour a fait des efforts : on apprend ainsi par voie de presse qu’en plus d’avoir ses entrées chez Bocuse, Laurent Abitbol bénéficie gracieusement à l’année d’une voiture avec chauffeur et d’une suite au Bristol à Paris. Ce dernier est à deux pas de l’Elysée, ce qui pourrait expliquer certaines relations. Mais il est surtout dans la même rue que la banque Edmond de Rothschild : une situation plutôt intéressante que celle de se retrouver loger dans la rue où siège son principal investisseur. Le second d’entre eux n’est pas beaucoup plus loin, rue Marbeuf, mais pour aller le voir, il faut traverser les Champs Elysées. On comprend bien là toute l’utilité d’une voiture de fonction… Si Laurent Abitbol est de plus en plus contesté, c’est aussi en raison du rôle trouble joué par ces investisseurs dans les projets actuels de la coopérative, tels que proposés par Laurent Abitbol.

Sélectour, avec un S comme… « Sélectour + »

Aux côtés de Rothschild, l’autre investisseur derrière Laurent Abitbol est le groupe Siparex, détenteur de 9% de la holding familiale de Laurent Abitbol, Marietton Développement. Cette dernière est propriétaire avec Laurent Abitbol d’environ 95% de la société One4You. Jusqu’à là, rien de gênant, puisque ces histoires sont internes aux affaires de Laurent Abitbol.

Là où cela devient problématique, c’est lorsque l’on apprend que Laurent Abitbol compte bien imposer One4You comme prestataire de son projet « Sélectour + ». Ce mécanisme d’Incentives copie ce qui existe déjà, mais l’existant présente le gros défaut de ne rien lui rapporter en propre. Pensez donc, lui qui a la haute main sur le budget et les engagements financiers de Sélectour, il constate avec effroi qu’une partie des dépenses ne le concerne pas ! Tout ému par ce scandale, Laurent Abitbol décide donc d’encourager l’économie circulaire : autant payer des proches avec l’argent de la coopérative. On ne peut que supposer que Laurent Abitbol agit avec la bienveillance de ses deux fonds d’investissements, trop heureux de disposer de cet Insider pour siphonner le cash d’une coopérative prospère. La confusion des genres et le conflit d’intérêt ne semblent pourtant pas encore alerter grand monde, tant les promesses de cash sont alléchantes. Sauf que Messieurs David et Alexandre de Rothschild, de la banque éponyme, ainsi que Bertrand Rambaud, Président du Groupe Siparex, ont oublié que dans « Investissement Socialement responsable » (ISR), l’aspect « responsable » est au moins aussi important que le volet « investissement ». Le premier suppose a minima un devoir de contrôle, en dépit du cash que le second peut rapporter.

Il faut le dire clairement : à peu de frais (il ne fait que restituer une partie de l’argent qu’il lui a été confié en gestion, au titre des redevances de la coopérative), Laurent Abitbol obtient un contrat majeur pour une société qui lui appartient, en dépit de ses dénégations. La qualification juridique de ce type de comportement existe très certainement, et on peut douter qu’elle soit compatible avec un mandat de président de coopérative.

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073786111 1 0 415 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073743103 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin-top:0cm; margin-right:0cm; margin-bottom:8.0pt; margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:Calibri; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} a:link, span.MsoHyperlink {mso-style-priority:99; color:#0563C1; mso-themecolor:hyperlink; text-decoration:underline; text-underline:single;} a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed {mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; color:#954F72; mso-themecolor:followedhyperlink; text-decoration:underline; text-underline:single;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-size:11.0pt; mso-ansi-font-size:11.0pt; mso-bidi-font-size:11.0pt; font-family:Calibri; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} .MsoPapDefault {mso-style-type:export-only; margin-bottom:8.0pt; line-height:107%;} @page WordSection1 {size:21.0cm 841.95pt; margin:70.9pt 52.45pt 63.8pt 2.0cm; mso-header-margin:35.45pt; mso-footer-margin:24.95pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

* http://www.tourmag.com/La-case-de-l-Oncle-Dom-Selectour-2-presidents-bling-bling-pour-un-riche-Reseau_a90552.html



Bénéfices
Impact_social_societal Impact social et sociétal
  • Transparence / Lutte anti corruption
Impact_economique Impact économique
  • Conformité juridique / influence sur les lois
Informations Fichier associé :

Estimation d'impact :
Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Ils ont aimé :
0
0
0
0
0

Vous avez aimé cet article ? Plus_violet_pcMoins_violet_pc


Publications associées :
30 pour le mot clé "gouvernance"
5 pour le mot clé "coopérative"
1 pour le mot clé "sélectour"
1 pour le mot clé "laurent abitbol"

Recherche par mots clés :
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6
coopérative  gouvernance  laurent abitbol  sélectour 

Découvrir le site en 90 secondes





Devenir membre



Recevoir seulement la newsletter


Suivez les communautés DD :

Tinkuy sur Viadeo Tinkuy sur ScoopIt Tinkuy sur Youtube Tinkuy sur Dailymotion

 

A propos de SustainAtWork
A quoi ça sert ?
| Comment ça marche ? | Mentions légales | CGU | Contact | Vos remarques et suggestions | Concours 

Qui est Tinkuy ?
Technologie | Services | Communautés | Notre différence 

Sites amis
Tinkuy.fr
| ProDurable | Cdurable | World Forum Lille

Rejoignez les réseaux sociaux du Développement Durable :

La Communauté Responsable : Tinkuy.fr | Ensemble protégeons le vivant : Humanité-biodiversité.fr

Créez votre propre réseau social ?