Fondtop
Logo_saw_baseline

Trouver comment rendre mon entreprise plus responsable


Vous êtes un professionnel ? Vous souhaitez agir dans votre entreprise pour l'Homme et la Nature ? Rejoignez-nous.

En savoir plus

Connexion

E-mail :
Mot de passe :
 SustainAtWork / Forum / show
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6

Forum-environnement_pollution

6
Votez
Plus_vert_pcMoins_vert_pc


Outdoor-378636_960_720

 

Est-il pensable qu’au nom de la défense de l’environnement, l’État en vienne à subventionner la pollution ? Ce paradoxe touche particulièrement la filière bois dont le soutien se poursuit à grande échelle, alors même que son impact écologique commence à être relativisé.

Une économie sous perfusion ?

En avril 2015, la Cour des comptes pointe dans un rapport les dysfonctionnements de la filière bois : « Complexe et hétérogène, la filière bois doit faire face à de multiples enjeux économiques, énergétiques et environnementaux. Sa gouvernance actuelle ne permet pas d’apporter une cohérence suffisante aux soutiens publics, d’origine et de nature très différents, qui s’élèvent à 910 M€ par an. En pratique, les soutiens aux travaux forestiers se révèlent inadaptés aux objectifs de valorisation économique de la forêt, tandis que ceux à la transformation du bois sont dispersés, non coordonnés et parfois insuffisants » (1).

Des soutiens jamais démentis depuis 2007. Et dernière étape — en dépit de la mise en garde de la Cour des comptes — en septembre 2017, le troisième « plan national bois construction » (2017-2020) est présenté comme « un nouveau cap », « un changement d’échelle » destiné à « massifier l’usage du bois dans la construction ». D’aucuns n’hésitent pas à y voir une « économie sous perfusion » (2).

Un marché prêt à décoller ?

Pourtant le marché français de la construction bois peine à décoller, malgré les discours conquérants qui tendent à justifier les aides à la filière bois. Une étude du cabinet Xerfi sur le marché de la construction bois à l’horizon 2020 — pourtant commanditée par Francilbois, l’interprofession Forêt-Bois d’Île-de-France — dresse un tableau mitigé sous couvert d’optimisme. Pour Xerfi, le secteur est prêt à décoller, notamment grâce à l’application des dispositions de la Réglementation Thermique 2020. Si la filière se constitue une image positive avec des chantiers d’envergure et une amélioration de sa communication, l’étude démontre que « leur outil de production ne permet pas encore de proposer des prix suffisamment compétitifs et que la couverture géographique des acteurs reste, à ce jour, limitée » (3). De plus, « la structuration de la filière et de l’offre apparaît comme un prérequis indispensable. Elle reste en effet très atomisée entre une multitude de propriétaires privés, qui se partagent les trois quarts des forêts françaises et les quelque 2 000 entreprises, qui réalisent des constructions en bois ». Pour Xerfi, cependant, le développement de partenariats, des solutions semi-industrialisées pour la construction et l’investissement en recherche et développement mettent le secteur sur la bonne voie, le logement collectif et le non résidentiel offrant de nouvelles perspectives : « L’automatisation de la production va indéniablement soutenir le recours au bois, par exemple pour réaliser des résidences étudiantes ou des logements sociaux […] C’est en sortant des créneaux historiques que la filière pourra réellement rentrer dans une croissance durable ». Autrement dit, le soutien massif de l’État tiendrait plus de l’incantation que de la raison…

Et l’écologie dans tout ça ?

Le bois et l’écologie ne font pas aussi bon ménage (4). En réalité, l’industrie du bois a un coût environnemental moins reluisant qu’on nous le dit. Tout d’abord, le prélèvement de bois influe sur le bilan carbone, point sur lequel d’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) lance régulièrement des alertes. Ensuite, la part d’exploitation illégale augmente à mesure que les prélèvements s’intensifient et contribuent à un véritable « crime organisé » à l’échelle planétaire. Sur ce marché mondialisé, les conditions d’usinage (en Chine par exemple) et de transport aboutissent à une facture énergétique qui contredit les prétendus avantages écologiques du bois. Quant aux différents traitements chimiques dont font l’objet les éléments de construction en bois, ils jettent une dernière ombre au tableau en raison des émanations toxiques de composés organiques volatils (COV) qu’ils engendrent à l’intérieur des maisons (5).

Alors, cette situation ne résulterait-elle pas d’un lobbying intensif ? Certains commentateurs n’hésitent plus à l’affirmer haut et fort (6).

 

(1) https://www.ccomptes.fr/fr/publications/les-soutiens-la-filiere-foret-bois
(2) http://www.economiematin.fr/news-filiere-bois-une-economie-sous-perfusion
(3) https://www.batiactu.com/edito/construction-bois-un-marche-qui-va-decoller-50830.php 
(4) https://www.speedylife.fr/Construire-sa-maison-bois-et-ecologie-font-ils-bon-menage_a1250.html 
(5) https://www.ndf.fr/politique/07-01-2019/developpement-durable-ce-que-lindustrie-du-bois-coute-a-lenvironnement/
(6) https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-lobbying-de-la-filiere-bois-199614

 



Bénéfices
Impact_environnemental Impact environnemental
  • Étiquettage environnemental
  • Préservation des ressources / écosystèmes
  • Compensation carbone
  • Traitement des émissions polluantes
Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Ils ont aimé :
0
0
0
10
0
11

Vous avez aimé cet article ? Plus_vert_pcMoins_vert_pc


Publications associées :
228 pour le mot clé "environnement"
25 pour le mot clé "pollution"
20 pour le mot clé "carbone"
7 pour le mot clé "bois"

Recherche par mots clés :
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6
bois  carbone  environnement  pollution 

Découvrir le site en 90 secondes





Devenir membre



Recevoir seulement la newsletter


Suivez les communautés DD :

Tinkuy sur Viadeo Tinkuy sur ScoopIt Tinkuy sur Youtube Tinkuy sur Dailymotion

 

A propos de SustainAtWork
A quoi ça sert ?
| Comment ça marche ? | Mentions légales | CGU | Contact | Vos remarques et suggestions | Concours 

Qui est Tinkuy ?
Technologie | Services | Communautés | Notre différence 

Sites amis
Tinkuy.fr
| ProDurable | Cdurable | World Forum Lille

Rejoignez les réseaux sociaux du Développement Durable :

La Communauté Responsable : Tinkuy.fr | Ensemble protégeons le vivant : Humanité-biodiversité.fr

Créez votre propre réseau social ?