Fondtop
Logo_saw_baseline

Trouver comment rendre mon entreprise plus responsable


Vous êtes un professionnel ? Vous souhaitez agir dans votre entreprise pour l'Homme et la Nature ? Rejoignez-nous.

En savoir plus

Connexion

E-mail :
Mot de passe :
 SustainAtWork / Forum / show
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6

Forum-environnement_pollution

2
Votez
Plus_vert_pcMoins_vert_pc


2017-08-25-09-30-08-1000x666

 

Une tribune récente* pour la sauvegarde des emplois du site Aliphos de Dunkerque a fait part des inquiétudes des salariés du site pour l’avenir du site : production en berne, partenariats locaux retardés… Mais au-delà des déboires industriels, on y apprend que le site a récemment été condamné pour pollution, sans que les riverains du site en soient véritablement informés, en toute opacité.  

L’usine de production d’engrais Aliphos à Dunkerque ne se porte pas bien, et les nuages s’amoncellent aujourd’hui autour d’un projet industriel qui avait tout pour séduire, au moins sur le papier : un produit à destination de l’agriculture, une production responsable, des circuits courts et surtout des centaines d’emplois locaux, dans une région qui en a bien besoin.

Le site d’Aliphos fabrique en effet des produits pour l’alimentation animale présentés comme plus intéressants ou plus riches que les aliments traditionnels, le but étant d’augmenter la productivité des élevages agricoles en apportant aux animaux les éléments qui leur manquent. « Via son procédé de nouvelle génération qui s’appuie sur des techniques innovantes d’extraction du phosphate, ce produit d’Aliphos présente la meilleure digestibilité dans les phosphates inorganiques. Il permet aux éleveurs de nourrir les animaux avec des produits de haute qualité, tout en diminuant les rejets de phosphate dans l’atmosphère et en contribuant à préserver les stocks mondiaux de phosphate, qui sont limités », expliquait d’ailleurs à Nord Eclair en novembre 2017 Mohamed Takhim, dirigeant d’Ecophos, la maison-mère d’Aliphos. Rien à redire sur les objectifs, mais la fin ne justifie pas forcément les moyens, surtout si ceux-ci sont préjudiciables à l’environnement dans ces deux sens : la « nature » d’une part, mais aussi le voisinage de l’usine et les habitants de Mardyck, Grande-Synthe et Dunkerque.

Tour porte à croire en effet que le plan ne s’est pas déroulé comme prévu, en dépit de l’assurance des responsables : « Cette usine, qui est désormais prête pour le fonctionnement, sera notre vitrine car la première de cette taille en Europe. Pendant les six premiers mois, elle tournera à environ 70 % de sa capacité, puis à 100 % » avançait il y a un peu plus d’un an le dirigeant d’Ecophos. Aujourd’hui, les objectifs semblent loin d’être atteints, à tel point que les salariés en appellent désormais aux pouvoirs publics pour débloquer une situation délicate dans laquelle Aliphos s’est apparemment elle-même fourrée.

Comment en est-elle arrivé là ? La réponse n’est pas claire. Peut-être les pouvoirs publics ont-ils effectivement tardé pour délivrer certaines autorisations, en particulier dans le cas de l’usine Inda’Chlor, censée approvisionner l’usine Aliphos en acide chlorhydrique. Le site d’Aliphos a dû se tourner vers l’Allemagne pour obtenir cette matière première nécessaire pour sa production, avec pour conséquence une chute de la production et une rentabilité moins bonne qu’espérée.

Mais une production décevante aurait dû en théorie générer des pollutions moindres, le site ne tournant qu’à une fraction de ses capacités. Or c’est tout le contraire qui s’est produit, et l’administration n’est évidemment pour rien dans les pollutions détectées sur site : « 2100  tonnes de déchets dangereux » abandonnées aux quatre vents en extérieur, « de nature à entrainer des dommages graves pour l’environnement », si l’on en croit l’arrêté préfectoral pris sur le sujet. Il ne s’agit pas d’une bagatelle, et de plus, cela se passe sur un site qui a déjà dû subir pollutions et dépollution après avoir accueilli pendant des années une partie des installations de la raffinerie des Flandres de Total-Mardyck.

Surtout, cette situation témoigne d’un véritable problème dans la production puisque la production de déchets, en l’occurrence les fameux « résidus CCP », ne devait pas excéder 0.005 à 0.01 tonne par tonne de DCP produite, selon la documentation fournie par la société Ecophos elle-même. Un rapide calcul indique que pour 40 000 tonnes produites, selon les chiffres de production donnés par la tribune des salariés d’Aliphos, nous devrions au pire nous retrouver avec 200 à 400 tonnes de ces déchets, prévues pour être retraitées immédiatement. Pour une raison que tout le monde ignore, cette usine produit donc de 5 à 10 fois plus de déchets que ce qu’elle devrait, déchets entreposés sans précaution particulière en extérieur.

Toujours selon l’arrêté préfectoral, l’exploitant du site est aussi condamné pour n’avoir pas donné suite aux premières mises en demeure envoyées courant 2018 : en clair, l’entreprise n’a rien fait pour corriger des problèmes détectés de longue date, à rebours de ses engagements pris lors de la demande d’autorisation d’exploitation. Au final, les riverains et habitants des communes avoisinantes se retrouvent donc en présence d’une usine qui pollue beaucoup plus qu‘escompté, stocke les déchets en question sans aucune précaution, et ne répond pas aux injonctions de mise en conformité du préfet de région. L’urgence ne nous semble donc pas l’emploi, mais la régularisation d’une situation qui tourne au scandale environnemental.

(*) http://bellaciao.org/fr/spip.php?article161328

 



Bénéfices
Impact_environnemental Impact environnemental
  • Traitement / Tri / Recyclage des déchets
  • Préservation des ressources / écosystèmes
Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Ils ont aimé :
0
0

Vous avez aimé cet article ? Plus_vert_pcMoins_vert_pc


Publications associées :
228 pour le mot clé "environnement"
25 pour le mot clé "pollution"
1 pour le mot clé "phosphates"

Recherche par mots clés :
Lien_direct_categorie_1Lien_direct_categorie_2Lien_direct_categorie_3Lien_direct_categorie_4Lien_direct_categorie_5Lien_direct_categorie_6
environnement  phosphates  pollution 

Découvrir le site en 90 secondes





Devenir membre



Recevoir seulement la newsletter


Suivez les communautés DD :

Tinkuy sur Viadeo Tinkuy sur ScoopIt Tinkuy sur Youtube Tinkuy sur Dailymotion

 

A propos de SustainAtWork
A quoi ça sert ?
| Comment ça marche ? | Mentions légales | CGU | Contact | Vos remarques et suggestions | Concours 

Qui est Tinkuy ?
Technologie | Services | Communautés | Notre différence 

Sites amis
Tinkuy.fr
| ProDurable | Cdurable | World Forum Lille

Rejoignez les réseaux sociaux du Développement Durable :

La Communauté Responsable : Tinkuy.fr | Ensemble protégeons le vivant : Humanité-biodiversité.fr

Créez votre propre réseau social ?